Monnaies cryptographiques : du Bitcoin au LHC@home

 

Le monde est doté de monnaies basées sur le chiffrement depuis presque une décennie, avec l’invention du Bitcoin en 2008. Le pari était osé : inventer une valeur et il est réussi avec une cote avoisinant les 4000 € en cet automne 2017. Si le cours du Bitcoin atteste de ses qualités (et de la confiance qu’il inspire à ses utilisateurs), il ne saurait éclipser ses défauts, que déjà de nombreuses monnaies alternatives proposent de corriger.

Au travers de cet article consacré aux monnaies cryptographiques, nous allons revenir sur les bases théoriques de ces monnaies et leurs usages actuels. Nous verrons également quelles critiques leurs sont faites et comment, génération après génération, une myriades de nouvelles monnaies par chiffrement sont créées pour tenter d’y répondre. Ainsi, nous apprendrons à « miner » de manière éthique et écoresponsable des Gridcoins en soutien à un projet scientifique (ici le LHC). Enfin, un petit tutoriel, page XX, présentera la gestion d’un portefeuille numérique (ou wallet) en s’appuyant sur les commandes de base d’un portefeuille Bitcoin (commandes que l’on retrouve chez ses nombreux dérivés).

Au sommaire de l’article

1. Le Bitcoin, sa valeur et ses usages

1.1 Principes

1.2 Usages

1.2.1 Du bancaire rapide et international

1.2.2 Et plus encore

1.3 Critiques

2. Altcoins, les monnaies alternatives

2.1 Litecoin, Ethereum

2.2 Dash, Monero et les monnaies anonymes

2.3 SolarCoin, Gridcoin et les monnaies écoresponsables

Conclusion

Simon Descarpentries

 > Lire l’intégralité de cet article sur notre plateforme de lecture en ligne Connect  

Retrouvez cet article (et bien d’autres) dans Linux Pratique n°104, disponible sur la boutique et sur Connect !