L’édito de Linux Pratique n°118 !

Si vous faites un peu de veille technologique, vous n’avez pas pu passer à côté de la dernière tendance à la mode : le « DevOps ». Il était sur toutes les lèvres en 2019 et ne semble pas s’essouffler cette année, bien au contraire… Wikipédia le définit comme « un mouvement en ingénierie informatique et une pratique technique visant à l’unification du développement logiciel (dev) et de l’administration des infrastructures informatiques (ops) ». Vu comme cela, le « DevOps » peut sembler encore assez nébuleux, c’est pourquoi nous avons choisi de lui consacrer l’article phare de ce numéro. S’agit-il d’un énième buzzword ? Quels sont ses principes et ses applications concrètes ? Quels sont ses outils phares ? Les pages qui suivent devraient vous permettre de répondre à toutes ces interrogations.

Autre tendance que l’on a pu observer l’an passée : la hausse du vol d’identifiants et de mots de passe, elle avoisinerait en effet les 60 % [1], ce qui est énorme. Il faut dire que de manière générale, l’utilisation croissante de services en ligne nécessitant bien souvent la création d’un compte avec le renseignement d’un mot de passe et d’un identifiant dédié ne facilite pas les choses. Pour ne pas avoir à mémoriser 30 mots de passe différents, on a tendance à aller au plus simple : opter pour le même mot de passe partout et/ou choisir un mot de passe « simple » à retenir et donc bien souvent peu robuste. Ce n’est évidemment pas ce qu’il est conseillé de faire. Tout d’abord, opter pour un mot de passe long mêlant divers types de caractères (lettres minuscules, majuscules, chiffres, caractères spéciaux…). Si l’on est en manque d’inspiration, les générateurs ne manquent pas sur la Toile. Celui conçu par la CNIL [2] est plutôt bien fait en vous proposant de construire votre mot de passe à partir d’une phrase que vous mémorisez facilement. Il est important aussi de prendre l’habitude d’opter pour un mot de passe différent pour chaque compte créé. Ensuite, pour se faciliter les choses, il ne faudra pas hésiter à recourir à un gestionnaire de mots de passe. Les alternatives ne manquent pas et sont plutôt simples à utiliser comme Firefox Lockwise que nous vous présentons dans ce numéro. Petit plus enfin pour s’assurer que ses comptes en ligne n’aient pas été compromis, on pourra renseigner son mail dans Firefox Monitor [3], un autre outil signé Mozilla recensant les fuites de données publiques.

Rendez-vous le 24 avril prochain pour un nouveau numéro de Linux Pratique !

[1] https://www.kaspersky.com/about/press-releases/2019_kaspersky-finds-rise-in-users-hit-by-password-stealers

[2] https://www.cnil.fr/fr/generer-un-mot-de-passe-solide

[3] https://monitor.firefox.com/

Aline Hof


 Retrouvez Linux Pratique n°118 :